Le quartier des Poètes

OBJET : PATRIMOINE – HABITAT SOCIAL – XXème SIECLE – EN DANGER
CONSTRUIT EN 1981 à PIERREFITTE, SEINE-SAINT-DENIS

 

ACTUALITES : Lundi 30 novembre 2009 : Arrêt des bulldozers par décision du Tribunal Administratif... Le quartier social des Poètes à Pierrefitte en voie d’être sauvé après un long combat

> LIRE LE COMMUNIQUE DE PRESSE du 30 NOVEMBRE 2009

> COMMUNIQUE DE PRESSE du 25 novembre 2009 : Monument du XXe siècle déjà en péril ! ...

> A CONSULTER : Notice consacrée au quartier dans l'Atlas du Patrimoine de la Seine-Saint-Denis

> A VOIR : Le reportage réalisé par Jeanne Broyon (LaTéléLibre.fr, 24 octobre 2009)

> A LIRE : La lettre de soutien de Jean Nouvel (11 novembre 2009), cf. ci-dessous


A LIRE AUSSI :


> Lettre de soutien de Jean Nouvel
> Attestation de Serge Renaudie
> Attestation de Renée Gailhoustet
> Message d'appui de Lucien Kroll
> Lettre de Bernard Nébot (AIA) au ministre de la Culture
> Lettre de Raoul Pastrana
"Un crime culturel se commet", de Pierre Mariétant et Jean-Pierre Rapin
> Témoignage de Jean-Pierre Rapin

> Lettre d'Iwona Buczkowska
> Lettre de Benedicte Chaljub et Hubert Lempereur
> Attestation de Pierre Housieaux, Paris Historique


Un quartier en danger : la cité des poètes de Pierrefitte, un ensemble remarquable qui renouvelle la typologie du logement social.

Menacée depuis 2006 par un projet de destruction et de réaménagement, la cité des poètes constitue un exemple unique d'expérimentation en terme de logement social. Alors que ses architectes ont dessiné des édifices offrant une qualité de vie à ses habitants et se sont soucié de respecter l'environnement, la cité est entachée d'une réputation due aux conflits sociaux qui s'y déroulent.
L'ensemble Brassens (1983) d'Yves et Luc Euvremer et l'ensemble Desnos (1986) de Jeronimo Padron-Lopez rassemblent 440 logements. Ils sont un témoignage du caractère novateur de ce type de programme. Par opposition aux grands ensembles , les architectes ont mis en oeuvre un complexe aux dimensions humaines avec des volumes et des perspectives variées . Les logements bénéficient d'un bon ensoleillement par la composition pyramidale et sont dotés pour la plupart de terrasses donnant sur les patios . La vie de ce quartier fut rapidement rattrapée par les conflits sociaux qui ont causé des remises en question et un rejet de cette architecture.
 
La visite propose de présenter le contexte qui a vu naître la cité puis de mettre en lumière ses particularités esthétiques, techniques et fonctionnelles qui en font un ensemble homogène et original.

De nombreuses questions sont aussi posées face à ce patrimoine récent : pourquoi les habitants se sont mobilisés ? Quelles réponses ont été apportées face aux violences urbaines ?
Quelle en est l'actualité ? Quelle stratégie de sauvegarde pour cette architecture ?

La visite est préparée en collaboration avec "Les Promenades Urbaines".

Le motif de la démolition semble venir d’une erreur d’aiguillage des fonds importants de l’ANRU, sans évaluation et réflexion préalables par des architectes spécialisés et indépendants. Que signifierait cette démolition :

  • Une action de l’Etat contraire au développement durable
  • Une disparition de logements sociaux remarquables, qui pourraient générer de la cohésion sociale
  • L’aboutissement d’un argumentaire non fondé :

1- Le mauvais état sanitaire de ce quartier ne justifie pas une démolition : cet ensemble nécessite seulement des travaux de gros entretien. Les maîtres d’œuvre et maître d’ouvrage qui l’ont construit ont chiffré les travaux de réparation. Leur coût est sans comparaison avec ceux qu’implique une démolition – reconstruction.

2- L’argument de l'insatisfaction sociale relative aux bâtiments ne tient pas  : la grande majorité des locataires pourtant démunis ont en effet signé la pétition pour rester dans le quartier des poètes.


Photographies

    
Ensemble DESNOS, architecte Jeronimo LOPEZ


   
Ensemble BRASSENS, architectes Yves et Luc Euvremer



Ensemble DESNOS, architecte Jeronimo LOPEZ


    
Ensemble DESNOS, architecte Jeronimo LOPEZ

 

 Lettre de soutien de Jean Nouvel, en date du 11 novembre 2009 :

Lettre de Jean Nouvel